> Accueil > Actualités > valorisation

La préservation des espèces menacées : une efficacité prouvée

Publié le 08 octobre 2020 - Valorisation

Sans mesures de conservation, les taux d'extinction des oiseaux et mammifères menacés auraient été jusqu'à 4 fois plus élevés ! C'est ce que révèle une méta-analyse publiée récemment dans la revue Conservation Letters.

L'un des objectifs de la Convention sur la diversité biologique (Convention on Biological Diversity - CBD) est d'enrayer les extinctions d'espèces menacées. Pour mesurer le succès de cet objectif, un groupe d'experts a été sollicité pour déterminer le nombre d'espèces d'oiseaux et de mammifères qui ont bénéficié d'actions conservatoires ayant empêché leur extinction depuis le début des années 90.

Cette étude met en évidence que les mesures de conservation ont empêché 21 à 32 extinctions d'oiseaux et 7 à 16 extinctions de mammifères pour la période 1993-2020. De 2010 à nos jours, 9 à 18 extinctions d'oiseaux et 2 à 7 extinctions de mammifères ont été évitées. L'analyse permet également d'estimer que sans les mesures de conservation engagées les taux d'extinction auraient été de 2,9 à 4,2 fois plus élevés.

La valorisation des bénéfices qui découlent des actions conservatoires est rare. Face au déclin généralisé du vivant, ce genre de communication montre l'intérêt d'engager des actions de conservation et permet ainsi d'encourager les politiques en faveur de la biodiversité.

Traduction et texte de Julien Renet - CEN PACA

Lire l'article