> Accueil > Programmes > Les Espèces concernées


    retour à la liste    

Speleomantes strinatii (Aellen, 1958) 

Hydromante de Strinati


Ecologie et statut de l'espèce

cd_ref : 79251
Famille : Plethodontidae

Aire de répartition mondiale : Espèce monotypique, Hydromantes strinatii est endémique de l'extrême sud-est de la France (départements des Alpes-de-Haute-Provence et des Alpes-Maritimes) en continuité avec la partie nord-ouest de l'Italie, des Alpes Ligures jusqu'à la frange septentrionale des Apennins

Distribution régionale : Est des Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes et zone frontalière avec l'Italie

Habitats : grotte, cavité souterraine, éboulis, murs de soutènement, fortifications, bâti ancien, etc.

Phénologie : espèce active toute l'année mais surtout au printemps et à l'automne

Programme de conservation : voir le détail

Statuts :

Statut réglementaire*Statut patrimonialStatut de conservation**
Protection
nationale
Directive
"Habitats Faune Flore"
ZNIEFF PACAListes rouges UICN
PACAFranceMonde
---RemarquableLCLCNT

* Statut réglementaire : PN : protection nationale ; DH4 : annexe 4 de la directive Habitats (protection dans tous les pays de l'Union Européenne où l'espèce est présente) ; DH2 : annexe 2 de la directive Habitats (Natura 2000)
** Liste Rouge UICN : NT : Quasi menacé ; LC : Préoccupation mineure ;

Cartes

Cartes en attente de validation

Répartition régionale et état de conservation des populations

Dans les Alpes-Maritimes, l'Hydromante de Strinati est bien représentée avec une distribution qui s'étend sur plus de 65 communes. A l'est de Nice, elle occupe les collines, et les corniches calcaire de la riviera (Eze, La Turbie, Gorbio, Saint-Agnès, etc.) où elle trouve des conditions locales optimales (bioclimat méditerranéen humide 1200 > P > 800 mm et subhumide 800 > P > 400 mm ; étagement de la végétation de type thermoméditerranéen).
Elle pénètre profondément dans les vallées du Careï (Castellar, Castillon, etc.), de la Bévéra (Sospel) et de la Roya (Breil-sur-Roya, Saorge, etc.) jusqu'à Tende.
Plus à l'ouest, la vallée de la Vésubie abrite également de nombreuses localités (Saint-Jean-la-Rivière, Lantosque, Roquebillière, La Bollène-Vésubie, etc.). Les observations sont principalement concentrées dans le fond de la vallée mais quelques extensions alticoles ont été rapportées dans la vallée de la Gordolasque (affluent de la Vésubie sur sa rive gauche) jusqu'à plus de 2400 mètres (nord de la Cime du Diable)(Renet et al., 2012).
Tout comme dans la vallée de la Vésubie, l'Hydromante de Strinati est bien présente dans celle de la Tinée jusqu'à Saint-Dalmas-le-Selvage. On constate cependant que l'espèce est moins abondante en rive droite de la Tinée, puis semble-t-il totalement absente de toute la région du Haut-Cians à l'exception d'une localité récemment découverte à l'est des gorges inférieures du Cians (village de Thierry). Cette région correspond en effet à l'unité géologique des pélites permiennes du dôme de Barrot caractérisée par une roche très peu fissurée, vraisemblablement défavorable à l'installation de l'espèce.
Dans la partie médiane de la vallée du Var, seulement deux localités sont connues sur les communes de Malaussène et Massoins. Les communes de Daluis et Guillaume représentent une limite septentrionale le long de cet axe hydrographique.
Dans les Alpes-de-Haute-Provence, quelques noyaux ont été découverts à Entrevaux, Saint-Benoît (le long du Coulomp), Sausses et Castellet-lès-Sausses.
A l'ouest du Var, dans la vallée de l'Esteron, l'Hydromante de Strinati se répartit au sein d'un périmètre assez restreint situé sur les communes du Broc, Bonson, Aiglun, Revest-les-Roches, Tourette-du-Château, Toudon, Les Ferres, Bézaudun-les-Alpes et Bouyon. Sa présence est fortement suspectée plus à l'ouest à l'entrée des Préalpes de Castellane.
Certaines populations à la marge de sa distribution (notamment à l'ouest) sont susceptibles d'être isolées par des barrières géomorphologiques difficilement franchissables. Ce contexte augmente la vulnérabilité des populations en cas de modifications et/ou destruction de leur habitat. La mise en place d'une étude génétique permettrait d'évaluer le degré de divergence des populations afin de prioriser les actions de conservation (Renet 2013).
En outre, l'image actuelle de sa distribution reflète de toute évidence un biais lié à une pression d'échantillonnage plus élevée sur les sites accessibles (proches des voies de circulation). L'établissement d‘une stratégie d'échantillonnage rigoureuse (Adaptive sampling), permettrait d'obtenir une image plus fiable de son aire de répartition en insistant notamment sur ses extrémités.

Orientation des prospections

Statistiques

Données provenant de Silene en date du 21/11/2018
Rechercher l'espèce dans SILENE  

 040506138384PACAReprésentativité
Nombre de données3-827---830-
Nombre de communes concernées2-61---636%
Nombre de mailles 10x10 km concernées2-32---348%
Nombre de mailles 5x5 km concernées2-83---855%

Sources

AGIR Ecologique, AHPAM, CEN PACA, DREAL PACA - N2000 - Communauté de Communes CIANS-VAR, DREAL PACA - N2000 - Communauté urbaine Nice Côte d'Azur, DREAL PACA - N2000 - Conseil Général 06, DREAL PACA - N2000 - Métropole Nice Côte d'Azur, DREAL PACA - N2000 - Office National des Forêts 06, DREAL PACA - N2000 - Syndicat Mixte du SCOT Roya Riviera, Ecosphère, LPO PACA, MNHN, NATURALIA, ONF, Parc National du Mercantour, PROSERPINE, Yoann BLANCHON


Observateurs (144)

Aellen V., Agnelli P., Alziar Gabriel , Anglio Grégory, Antignac Cyprien, Archimbaud Philippe, Arsan Patrick, Aubin Guillaume, Autran Gérard, Autran Sébastien, Bartsch , Beautheac Daniel, Beck P., Begou-pierini Francine, Belaud Michel, Bensa Marion, Blanchon Yoann, Bonneron Armel, Bonnet Xavier, Bourgon Alain, Braud Yoan, Breton François, Brosius Hervé, Canut Marie, Caratti Gérard, Cevasco Jean-marie, Chapelut Florent, Charbonnier Laurent, Charrier Ludovic, Choquené Guy-luc, Cluchier Alexandre, Colombey Marine, Colombo Raphael, Combeaud Stéphane, Commenville Pierre, Corail Marc, Cosson Emmanuel, Crassous Claire, Creac'h Y., Deffarges Joss, Delclaux Colette, Delelis Nicolas, Deluermoz Gil, Deso Grégory, Durand Eric, Duriez Olivier, Ewald Philippe, Faure Mathieu, Favre Philippe, Ferchal Alain, Fizesan Alain, Fortini Philippe, Fougeray Daniel, Frachon Corinne, Frere Audrey, Fromentin Jean-pierre, Gachet Jean-claude, Gaillard Laurent, Garayoa Vincent, Garnier S., George Guy, Germain Frédéric, Gerriet Olivier, Ghigot Michel, Giordano Remo, Goulet Frédéric, Gourvil Johan, Grillet Pierre, Guerin Boris, Guet Simone, Guigo Franck, Heuclin D., Huemer Peter, Icardo Emmanuel, Ichter Jean, Jamault Roland, Jardin Mickael, Komposch Christian, Krammer Mathieu, Kulesza Vincent, Labeyrie Guillaume, Lambert Guillaume, Lanteri-minet Alain, Lanza B., Larousse Alban, Laurent Olivier, Lavalle Aude, Lebard Thomas, Leccia Marie-france, Legouez Caroline, Lemaire , Lemaire Jean-michel, Lhommedet Isabelle, Liborio A., Lubet L., Madelaine Eric, Maillard Willy, Malafosse Jean-pierre, Malthieux Laurent, Mari Gilbert, Marmier Marin, Martin François, Martin-dhermont Laurent, Martinerie Gabriel, Meckler Dominique, Menetrier Florence, Minssieux Elise, Mollo Yann, Mroczko Cédric, Neumann Volker, Noblet Jean-françois, Offerhaus Benoit, Opolka Boris, Ormea Patrick, Oubrier Hervé, Pereira Mathias, Pichard Audrey, Pierini Philippe, Poirier Frédéric, Polidori Jean-louis, Poulle Marie-lazzarine, Quekenborn Delphine, Raffald J., Raffaldi Jean, Renet Julien, Rey Auguste, Riviere R., Riviere Raphaël, Riviere Vincent, Rossi Gilbert, Roux Sophie, Roy Cédric, Rugias Jessica, Rymarczyk Frédéric, Sant Sébastien, Sardet Eric, Stein Mareike, Stein-deffarges Eliot, Thireau M., Toja Sébastien, Tordjman Patrice, Turpaud Anthony, Whyte M., Zimmermann Laurent


Bibliographie

  • Renet J., Tordjman P., Gerriet O. & Madeleine E. 2012 – Le Spélerpès de Strinati, Speleomantes strinatii (Aellen, 1958) (Amphibia, Urodela, Plethodontidae) : répartition des populations autochtones en France et en Principauté de Monaco. Bull. Soc. Herp. Fr., 141 : 3-22.
  • Renet J. 2013 – Stratégie conservatoire régionale en faveur du Spélerpès de Strinati Speleomantes strinatii (Aellen, 1958) Conservatoire d'Espaces Naturels de Provence Alpes-Côtes-d'Azur (CEN-PACA). section 1 - Etat des connaissances - section 2 - Besoins et enjeux de la conservation de l'espèce et stratégie à long terme – section 3- Objectifs et actions. 86p.

  • Rédacteurs : Julien Renet

    Citation : Renet J. 2018. Hydromante de Strinati Speleomantes strinatii. In : CEN PACA, Inventaire Régional des Amphibiens et Reptiles de PACA. En ligne : < http://www.cen-paca.org/index.php?rub=3&pag=3_15_5especes&cd_nom=79251 >. Consulté le 09/12/2018.

    Date de mise à jour : 06/07/2018